15 ans à aider les entreprises canadiennes
à choisir le meilleur logiciel

CIDR (Classless Inter-domain Routing)

Le CIDR (Classless Inter-domain Routing) est le successeur des domaines orientés classe pour le routage Internet. Le système IPv4 original attribuait aux réseaux de classe A et B des adresses pouvant gérer entre 65 000 et 16 millions d'hôtes, mais rares étaient les entreprises qui utilisaient ne serait-ce qu'une fraction de ce nombre d'adresses. Les sociétés ne disposaient tout simplement pas d'autant d'ordinateurs en ligne. Le CIDR permet d'attribuer des adresses de manière plus précise. Une adresse IP peut représenter des milliers d'utilisateurs d'un seul FAI (fournisseur d'accès à Internet).

CIDR (Classless Inter-domain Routing) : ce que les petites et moyennes entreprises doivent savoir

Ce système a créé trois classes contenant un nombre spécifique d'adresses. Cependant, chaque classe contenait plus d'adresses que ce que les PME étaient susceptibles d'utiliser. Le système CIDR implique une réduction des déperditions, car il n'oblige pas les entreprises à solliciter plus d'adresses qu'elles n'en ont besoin. Le routage est beaucoup plus simple et plus efficace avec le système CIDR. Il ne requiert pas autant d'entrées dans la table de routage. En effet, disposer d'un trop grand nombre d'entrées peut affecter les performances d'un routeur et finir par le faire tomber en panne. Le CIDR est plus facile à utiliser et potentiellement moins coûteux.

Termes associés