15 ans à aider les entreprises canadiennes
à choisir le meilleur logiciel

Softswitch

Les commutateurs softswitch font partie des réseaux de télécommunications et connectent les appels téléphoniques sans passer par un commutateur physique. Pour ce faire, ils se connectent à un serveur qui exécute une application et à une passerelle média qui les relie à un réseau IP, RTPC (réseau téléphonique public commuté) ou ATM. Cette technologie peut prendre en charge plusieurs protocoles de télécommunications, transférer des appels vers un autre élément du réseau et générer une intelligence qui contrôle les connexions pour un point de terminaison IP natif ou une passerelle média. Un softswitch est également connu sous le nom de serveur d'appel, d'agent d'appel ou de MGC (Media Gateway Controller). Dans un réseau mobile, il est connu sous le nom de CCM (centre de commutation mobile).

Softswitch : ce que les petites et moyennes entreprises doivent savoir

Les PME peuvent utiliser des softswitches comme alternative aux commutateurs physiques traditionnels. Un softswitch est plus évolutif et plus rentable qu'un commutateur physique, car il ne nécessite pas de matériel supplémentaire. Il peut également être efficace pour l'acheminement, le reporting et le suivi des appels au sein d'une organisation.

Termes associés