Tendances technologiques de 2023 : dans quels outils les entreprises canadiennes vont-elles investir?

Publié le 2023-01-16 par Tessa Anaya

Avec les tendances croissantes de la numérisation et des répercussions de la pandémie, de nombreuses entreprises se sont tournées vers la technologie pour les aider à s'adapter. Pour définir et anticiper les tendances technologiques émergentes qui pourraient être populaires en 2023, Capterra a analysé les plans d'adoption numérique de plus de 250 entreprises locales.  

Prédictions des tendances technologiques émergentes au Canada en 2023

 Au cours des trois dernières années, les entreprises du monde entier ont dû relever de nombreux obstacles, tels que la pandémie et son impact sur la chaîne logistique, entre autres. Les experts semblent également d'accord pour annoncer des défis économiques pour l'année à venir, dont une probable récession au Canada (article en anglais). Pour trouver un équilibre entre ces problèmes et l'incertitude économique, il faut réfléchir soigneusement à chaque investissement que l'on réalise.  

Face à ces menaces, les entreprises utilisent des solutions numériques et des piles technologiques pour les aider à s'adapter aux perturbations et à en suivre à la fois les progrès et les impacts. Mais dans quels types d'outils les entreprises pensent-elles investir en 2023? Quelles sont les catégories de logiciels les plus recherchées? Quels sont les types de logiciels les plus utilisés pour accompagner la croissance des PME?

 Pour répondre à ces questions, nous avons interrogé 1 526 dirigeants et propriétaires d'entreprises comptant jusqu'à 1 000 employés et situés en Australie, au Canada, aux États-Unis, en France et au Royaume-Uni. Nous avons analysé leurs réponses pour en dégager des informations précieuses sur les stratégies commerciales et les investissements logiciels à venir. Dans cet article, nous nous penchons plus particulièrement sur les réponses de 261 preneurs de décisions au Canada pour mieux définir les tendances technologiques émergentes spécifiques aux entreprises locales.

Quelles sont les dépenses prévues par les entreprises en 2023?

Selon Chrystia Freeland, la ministre des Finances, l'économie canadienne (article en anglais) pourrait connaître des jours difficiles. Si l'on ne sait pas exactement à quel moment une récession pourrait voir le jour, les entreprises peuvent s'y préparer à l'aide de différents plans de dépenses. 

Lorsqu'on leur a demandé combien leur entreprise comptait dépenser en technologies et en logiciels en 2023, la majorité des preneurs de décisions (56 %) indiquent que leurs budgets devraient croître de 10 à 20 % de plus que l'année précédente. 12 % des personnes interrogées ont déclaré que leur entreprise dépenserait encore plus que cela, à hauteur de 21 % ou plus qu'en 2022. Une part importante a également déclaré que les budgets étaient prévus pour rester identiques ou diminuer (26 % et 6 % respectivement), se préparant peut-être à des temps économiques difficiles avec des mesures d'austérité.

Budget des entreprises au Canada et à l'international pour 2023

Si on les compare aux plans d'investissement des entreprises internationales pour 2023, les entreprises canadiennes sont légèrement en tête. Parmi tous les pays inclus dans cette étude, une moyenne de 53 % des entreprises prévoient d'augmenter de 10 à 20 % le budget alloué à la technologie; les participants canadiens ont 3 points de pourcentage d'avance (56 %) sur les autres pays interrogés, au même titre que les Étatsuniens.

L'essor de l'économie numérique au Canada a poussé de nombreuses entreprises à adopter des outils numériques afin de pouvoir répondre aux nouvelles demandes. Certaines d'entre elles ont opté pour des logiciels capables de les protéger contre plusieurs perturbations commerciales courantes en 2022. Nous avons voulu étudier en profondeur le rôle des aides gouvernementales dans ce contexte.

Comment le gouvernement canadien encourage-t-il l’adoption numérique?

Le département gouvernemental du nom d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISED) a lancé le Programme canadien d'adoption du numérique (PCAN) en 2022. Cette initiative a donné naissance à des programmes variés dont les entrepreneurs peuvent bénéficier pour intégrer et améliorer leur infrastructure numérique.

Plus de la moitié des preneurs de décisions canadiens interrogés (54 %) ont bénéficié d'une aide gouvernementale pour intégrer un nouvel outil technologique au cours des 12 derniers mois. C'est le pourcentage le plus élevé parmi les pays participant à notre enquête, suivi par 45 % des répondants étatsuniens et 39 % des répondants français.

Soutien gouvernemental à l'adoption de la technologie dans les entreprises au Canada et à l'international pour 2023

Les participants canadiens étaient également les moins susceptibles d'ignorer ou de ne pas s'intéresser aux programmes d'aide gouvernementale à la transition numérique. Les possibilités pourraient d'ailleurs continuer à se multiplier dans ce secteur; selon Justin Trudeau, une bourse d'un milliard de dollars supplémentaire aurait été mise en place pour lancer une nouvelle agence canadienne d'innovation et d'investissement en charge d'accompagner les entreprises pour les aider à évoluer et développer de nouvelles idées.

Quelles sont les priorités en matière d'investissements commerciaux?

Au moment de déterminer les investissements technologiques à réaliser au cours des 12 prochains mois, il faut bien évidemment tenir compte des défis spécifiques à chaque secteur.  Certaines des priorités suivantes reflètent les difficultés majeures auxquelles l'économie canadienne a été confrontée en 2022.

 Voici un aperçu des priorités principales en matière de logiciels pour les entreprises canadiennes que nous avons interrogées :

Priorités d’investissement pour les entreprises en matière de numérisation en 2023

Les fabricants, les détaillants et les consommateurs canadiens ont tous été impactés par les problèmes de chaîne d'approvisionnement des deux dernières années. Pour contrer cet impact négatif, les entreprises veulent continuer à renforcer leurs opérations, leurs relations avec les clients et leurs réseaux de vente. 

Tout naturellement, les mesures de cybersécurité et les investissements informatiques ont eu le vent en poupe. Le nombre de cybermenaces augmente (article en anglais), et représentent un risque pour toute opération commerciale gérée à l'aide d'un logiciel de gestion infonuagique (cloud). À mesure que les entreprises progressent dans leur transformation numérique, il faut créer des systèmes pour surveiller la gestion des technologies.

De plus, les ressources humaines et les outils d'apprentissage font partie des priorités des entreprises en 2022. Le ratio chômage-postes vacants n'a jamais été aussi bas que cette année. Les talents se faisant de plus en plus rares, les entreprises sont en quête de conseils stratégiques pour mener à bien le recrutement et l'embauche et élaborer des stratégies de rétention.

Comment les entreprises fixent-elles leurs objectifs commerciaux?

Pour remettre ces priorités d'investissement dans leur contexte, il convient de se pencher sur les objectifs commerciaux des entreprises pour 2023.

Les 3 objectifs principaux pour les entreprises canadiennes en 2023

Les trois principaux objectifs mentionnés sont l'augmentation de la productivité des employés, la croissance des revenus et le développement de la base clientèle. La réduction des coûts de fonctionnement et l'augmentation du capital d'investissement, citées par 33 % et 31 % des participants respectivement, font aussi partie des objectifs les plus plébiscités. Cela peut sûrement s'expliquer par le fait que ces mesures visent à compenser d'éventuelles pertes financières.

Quels sont les défis auxquels sont confrontées les entreprises canadiennes?

Les tendances budgétaires pour acquérir des logiciels et des technologies ont révélé les problèmes externes qui pourraient être à l'origine des stratégies de la transition numérique. Les défis internes peuvent, eux aussi, nuire à la continuité des activités; les entreprises devraient disséquer leurs opérations pour déterminer les aspects à améliorer.

Quand nous avons interrogé nos participants au sujet des plus grands défis qui attendent leur entreprise en 2023, un tiers d'entre eux (34 %) a mentionné la formation et la mise à niveau des employés. Les conditions du marché du travail ont incité les employés à se perfectionner pour combler les lacunes en matière de recrutement. Il faut également les initier à l'utilisation des nouvelles technologies, d'où un besoin important de formation en entreprise. 

Les défis principaux des entreprises canadiennes en 2023

 Si la technologie peut rendre les entreprises plus efficaces et agiles, l'implémentation des nouvelles tendances technologiques présente tout de même quelques inconvénients. Le problème récurrent de toute planification des investissements numériques est souvent l'identification de la bonne technologie à adopter, d'après 41 % des participants canadiens. De plus, les problèmes suivants ont été mentionnés :

  • Faire accepter le nouveau logiciel par le personnel et le former (39 %)
  • Assurer la compatibilité des nouveaux outils avec le système hérité (38 %)

Conseil pour adopter un logiciel : pour les PME sans service informatique dédié ou sans responsable du changement, faire fonctionner les processus existants avec les nouveaux peut s'avérer difficile. Grâce aux outils d'intégration, des applications différentes peuvent être connectées depuis une seule plateforme. Une fois qu'elles sont intégrées, les sources et applications contenant des données peuvent être partagées entre différents sites.

À retenir avant d'implémenter les nouvelles tendances technologiques

Le Canada est réputé pour son économie basée sur la technologie. Plus de la moitié des cadres interrogés pensent que l'approche de leur entreprise en matière de nouvelles technologies est "audacieuse"; 33 % la qualifient de "plutôt audacieuse" et 20 %, de "très audacieuse". 

Avant d'adopter toute une pile technologique pour 2023, pensez aux points suivants :

  • Les tendances technologiques ont pour but d'aider les entreprises à atteindre leurs objectifs, qu'il s'agisse de la gestion de la relation client, des ventes ou du service informatique. Elles permettent également de limiter les risques de perturbations, telles que les retards de la chaîne d'approvisionnement ou l'insécurité des données.
  • Quelles que soient les technologies implémentées à court et à long terme, il convient de se concentrer sur les employés et leur niveau de confort avec les nouveaux outils. L'acceptation des technologies par les équipes est une étape essentielle du processus de gestion du changement, un processus qui peut générer un plus grand engagement et vous être bénéfique sur le long terme.

Le succès de la transformation numérique pour rendre votre entreprise plus efficace repose sur le choix d'une solution adaptée à vos opérations. L'intégration de nouveaux processus est de la plus haute importance au moment de créer une solution personnalisée. Il est donc important de vous assurer que vos systèmes peuvent se connecter les uns aux autres.

Vous cherchez les logiciels les plus populaires? Consultez notre catalogue!


Méthodologie de l'enquête

Capterra a mené ce sondage en ligne en octobre 2022 et a interrogé 1 526 dirigeants de PME dont 498 sont situés aux États-Unis, 261 au Canada, 253 au Royaume-Uni, 262 en France et 252 en Australie. L’objectif de cette enquête est de comprendre quels investissements technologiques intéressent les petites entreprises et quels sont les moteurs et les défis de ces décisions. 

 Les participants ont été sélectionnés selon les critères suivants :

  • Effectifs de l’entreprise : 2 à 999 employés 
  • Revenus annuels : de 5 millions à 1 milliard de dollars américains
  • Secteur d’activité : fabrication, ressources naturelles, communications, médias et services, enseignement, commerces de détail, banques et valeurs mobilières, prestataires de soins de santé, construction et hôtellerie

Les participants doivent être impliqués dans les achats d'outils technologiques pour leur entreprise et occuper un poste de responsable ou de directeur.

 Attention : les résultats de cette enquête ne représentent pas les résultats globaux ni le marché dans son ensemble, mais ne font que refléter les impressions des participants et entreprises interrogés.

Cet article peut faire référence à des produits, programmes ou services qui ne sont pas disponibles dans votre pays, ou qui peuvent être limités par les lois ou règlements de votre pays. Nous vous suggérons de consulter directement l'éditeur du logiciel pour obtenir des informations sur la disponibilité du produit et le respect des lois locales.

À propos de l'auteur(e)

Tessa est analyste de contenu pour Capterra. Elle fournit des informations sur les logiciels aux PME locales. Citée par Globe and Mail, La Presse, Financial Post et Yahoo.

Tessa est analyste de contenu pour Capterra. Elle fournit des informations sur les logiciels aux PME locales. Citée par Globe and Mail, La Presse, Financial Post et Yahoo.